Pour recevoir vos bougies à Noël, commandez avant le 19 décembre Pour recevoir vos bougies à Noël, commandez avant le 19 décembre

Histoire de la bougie

Histoire de la bougie

ensemble bougie

La bougie tient son nom du lieu où se faisait le commerce de cire et de bougie au Moyen-Âge : la ville de Bougie, Bugaya en arabe. Elle est une des plus vieille méthodes d'éclairage.

Dès le 3000 av. J.C, elle était utilisée par les Egyptiens et les Grecs avant que les Romains ne diffusent son utilité dans toute l'Europe. A cette époque, la préparation de la mèche est la première étape de la création de la bougie. La mèche est ensuite placée sur un manège de plusieurs plateaux. On fait tremper les mèches dans un bac de cire pour la laisser épaissir et ce jusqu'à obtenir la taille espérée. 

En Occident, à partir du Moyen Âge la chandelle rivalise avec la lampe à huile. La chandelle est plus pratique sans être excessivement chère. 
Contrairement à la lampe : il n'y a pas de liquide qui se renverse, ni de flamme à ajuster ni de réservoir à remplir. Hormis la noblesse et le clergé qui pouvaient se permettre de s'éclairer grâce à la lumière des cierges en cire d'abeille, le peuple devait composer avec des bougies de suif. Le suif coule et graisse les doigts, la flamme demeure jaune et fumeuse, il faut toujours entretenir la mèche qui finit par charbonner.

En 1783, dans le cadre de ses recherches sur le savon, le chimiste suédois, Carl Scheele, fait bouillir de l’huile d’olive avec de l’oxyde de plomb et obtient une substance au goût sucrée, la glycérine. En 1820, poussé par cette découverte, le chimiste français, Michel Eugène Chevreul découvre comment isoler et extraire l’acide stéarique des matières grasses d’origine animale. C’est l’invention de la bougie stéarique, notre bougie actuelle, qui remplace en 1825, la chandelle de suif.

Vers la première moitié du XIXe, l’industrie chimique, à travers le raffinage, sépare les différents éléments composant les hydrocarbures : naissance de la paraffine. La paraffine donne à la bougie son éclat blanc; elle permet également de restituer plus fidèlement et libérer avec plus de puissance certaines notes de fragrance.

La bougie aujourd'hui a quasi perdu son utilisation première mais garde ses autres rôles gagnés à travers le temps. On l'allume pour les grands évènements, pour se recueillir, prier ou célébrer. Avec l'apparition de la bougie parfumée, on l'utilise pour donner une ambiance particulière, relaxante et gaie à sa maison.

ensemble souhaite amener une nouvelle dimension à la bougie. Nous désirons qu'elle dépasse la seule fonction d'accessoire maison; qu'elle devienne synonyme d'espoir, d'humanité pour le projet solidaire qu'elle porte et aussi d'accessoire de mode pour sa touche design.

C'est pourquoi nous apportons un soin particulier à présenter sous un autre jour la bougie. En revisitant son contenant à l'aide de la typographie et de la sérigraphie. Et en créant un univers singulier afin de l'inscrire de manière poétique dans ces nouveaux rôles. 

Découvrir nos bougies.